mercredi 15 février 2012

L’éducation contre l’intimidation

"L’intimidation, comme toutes les formes de violence physique et psychologique, découle principalement du sous-développement humain. Le mensonge, la jalousie, le mépris, la violence et l’intimidation sont tous des comportements qui démontrent un manque de respect de la dignité inhérente à toute vie humaine. Enseigner le respect de sa dignité et celle d’autrui est la responsabilité de toute société et plus particulièrement de la famille et de l’éducation obligatoire. L’enseignement des fondements de la dignité humaine et comment en respecter ses exigences devraient être au cœur de tout programme d’éthique puisqu’il en justifie la raison d’être et fonde ses valeurs, ses principes et ses normes. Comment reprocher aux jeunes de ne pas respecter leur dignité et celle de leurs compagnons et compagnes d’études s’ils n’ont jamais reçu de cours sur le concept qui fonde la Déclaration universelle des droits de l’homme, le plus important document de l’humanité." Suite de la lettre d'opinion de Gaston Marcotte parue dans Québec Hebdo.

Aucun commentaire: