mercredi 29 février 2012

L'institutionnalisation du management public au Québec

La parution aux Presses de l'Université du Québec de l'ouvrage L'institutionnalisation du management public au Québec de Caroline Dufour tombe à point, au moment où je termine la rédaction d'un chapitre de livre qui sera aussi publié aux PUQ et qui porte sur L'accès aux études postsecondaires: un projet inachevé. Mon chapitre s'intitule: L'accès au diplôme universitaire en contexte de Nouveau Management Public. Reprenant la définition que propose Gingras (1991), l'auteure précise que l'établissement d'une nouvelle pratique à l'université suit trois étapes: l'émergence, l'institutionnalisation et la construction d'une identité. L'institutionnalisation est cette phase où les professeurs concernés "chercheront à adopter des stratégies dont l'objectif est d'adapter les institutions où ils œuvrent à leurs pratiques" (p. 9). L'institutionnalisation des pratiques est, selon Bourdieu (1980), leur "inscription dans la réalité dure et durable des choses ou des institutions" (p. 63). Cela passe par certains mécanismes de reproduction, notamment la création de programmes de cycles supérieurs. Caroline Dufour démontre que l'émergence du Management Public dans l'université québécoise est essentiellement liée au développement de son enseignement à l'École nationale d'administration publique (ENAP). Son institutionnalisation a été réalisée par l'École, comme organisation, plutôt que par ses professeurs qui ne se réclament pas d'emblée de ce champ. Le Management Public peut se définir de multiples façons, mais retenons cette idée que "le management public se distingue de l'administration publique en mettant l'accent surtout sur le comment faire" (p. 101). Pour avoir été associé au Département de science politique de l'Université Laval (1978-1986) et à l'ENAP comme adjoint au directeur de l'enseignement et de la recherche (2003-2007), je peux confirmer que les constats de l'auteure reflètent fidèlement ce que j'ai observé. Reste maintenant à boucler la boucle et à analyser si le gouvernement du Québec pratique le Nouveau Management Public (NMP) parce que ses cadres y ont été formés (à l'ENAP), ou si ses cadres y sont formés parce que le gouvernement pratique le NMP...

Aucun commentaire: