mercredi 29 février 2012

Relancer le cours d'éthique et culture religieuse

"Le récent jugement de la Cour suprême sur le cours d'éthique et de culture religieuse (ÉCR) ne ferme pas le dossier. Il laisse la porte ouverte à de nouveaux procès basés sur de nouveaux cas assortis d'une meilleure preuve. Il laisse la voie ouverte aussi à une meilleure interprétation de l'article 222 de la Loi sur l'instruction publique qui parle de prévention («éviter des préjudices graves»), et non seulement de constater des dommages déjà faits. Surtout, le jugement ne ferme pas le débat du point de vue pédagogique, politique et démocratique." Suite de la lettre d'opinion de Guy Durand parue dans La Voix de l'Est.

Aucun commentaire: