jeudi 23 février 2012

Un jugement qui ne règle rien

"La décision de la Cour Suprême du Canada sur la controverse du cours «Éthique et culture religieuse» ne changera absolument rien aux problèmes que ce cours a créés au Québec. Dans une démocratie, le développement moral doit être au coeur d'une éducation qui se veut humanisante et respectueuse de la dignité humaine. C'est pourquoi l'éthique est le plus important cours de l'éducation obligatoire. Il ne faut surtout pas l'éliminer comme certains le recommandent. Le rôle crucial d'un tel cours est de proposer des valeurs, des principes et des normes qui visent à unir les membres d'une société donnée autour des mêmes buts et à les guider dans la conduite de leur vie individuelle et collective." Suite de la lettre d'opinion de Gaston Marcotte parue dans Le Soleil.

Aucun commentaire: