mercredi 22 février 2012

Rémunération et résultats des élèves ne vont pas de pair

"Un sondage réalisé pour le compte de la Centrale des syndicats du Québec indique que le personnel du milieu de l'enseignement est loin d'être favorable à l'idée de lier la rémunération des enseignants aux résultats scolaires de leurs élèves. En fait, 98 pour cent des enseignants du primaire ou du secondaire qui ont répondu au sondage sont «plutôt en désaccord» ou «tout à fait en désaccord» avec le concept voulant que la rémunération des enseignants puisse varier en fonction des résultats scolaires de leurs élèves. Bien que la CSQ fasse référence aux propositions de la Coalition avenir Québec sur l'éducation dans le communiqué qui accompagne son sondage, le chef de la coalition, François Legault, s'insurge contre les questions posées, affirmant qu'elles réfèrent à des propositions que n'a jamais défendues sa coalition." Suite de l'article de Lia Lévesque de la presse canadienne.

"Une forte majorité d'enseignants, d'orthopédagogues et du personnel de soutien des écoles rejette la proposition de la CAQ de soumettre les enseignants à une évaluation en échange d'une hausse de leur salaire et s'oppose à une ancienne proposition du PLQ sur le financement des écoles. Selon un sondage de la firme CROP commandé par la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), ils sont plus de 90% à être en désaccord avec ces propositions.
Quelque 65% des 1198 personnes sondées ont en fait une opinion plutôt bonne du système d'enseignement actuel et 13% une très bonne opinion. Le président de la CSQ, Réjean Parent, espère que devant ces résultats, François Legault cessera de laisser « faussement croire » qu'il peut compter sur l'appui des enseignants." Suite de la nouvelle de Radio-Canada.

Aucun commentaire: