lundi 20 février 2012

Une école pour personne peut-elle être une école pour tous ?

"Faute d'avoir été brimés par le programme d'Éthique et de culture religieuse (ÉCR), les parents catholiques du Québec qui voulaient y échapper n'auront donc pas obtenu gain de cause. S'ils avaient réussi à démontrer une atteinte à leur religion, la Cour suprême leur aurait sans doute reconnu l'exemption qu'ils réclamaient pour leurs enfants. Mais le jugement reconnaît au contraire la validité juridique de ce changement historique. Est-ce pour autant la fin de sa contestation politique? Probablement pas." Suite de la chronique de Jean-Claude Leclerc du Devoir.

Aucun commentaire: