mercredi 7 mars 2012

Brosser le tableau

"Il a abondamment été question des Tableaux Blancs Interactifs (TBI) hier et je crois important de revenir sur le sujet ce matin parce que tout n’a pas été dit. Depuis que j’ai écrit ce billet ici au Voir sur les outils numériques d’un enseignant, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. J’ai été contacté par Vincent Marissal et André Noël de La Presse et je leur ai offert ma collaboration la plus entière, convaincu que des choses étranges se passent actuellement au niveau de certaines décisions gouvernementales liées au numérique. En décembre dernier, on apprend via un journaliste du Soleil de Québec que l’Assemblée nationale est allée de l’avant avec un appel d’offres, exclusivement réservé à Microsoft, pour équiper tous les députés et leur personnel, contournant une loi (à tout le moins l’esprit de la loi #133) qui vient juste d’être adoptée . Au début de l’année 2012, on réalise que pour se prévaloir de la mesure 50680 des règles budgétaires des commissions scolaires, il faut absolument faire affaires avec le Centre de services partagés du Québec (CSPQ) pour l’acquisition des ordinateurs portables et avec, soit le CSPQ ou le Centre collégial de services regroupés (CCSR), pour l’acquisition de TBI." Suite du billet de Mario Asselin paru dans Voir.

Aucun commentaire: