samedi 31 mars 2012

Commissions scolaires : mises à pied envisagées

"Tenues à des compressions de 370 millions $ sur deux ans, les commissions scolaires se verront contraintes de faire des mises à pied dans leur personnel l'an prochain. Des employés à statut précaire, des secrétaires, des coordonnateurs, des cadres ou des techniciens en informatique pourraient perdre leur emploi en cours d'année, a signifié mercredi la présidente de la Fédération des commissions scolaires (FCSQ), Josée Bouchard. Elle a rappelé que la loi 100 sur le retour à l'équilibre budgétaire oblige les corps publics à ne remplacer qu'un employé sur deux qui part à la retraite. «C'est sûr qu'il y aura révision des plans d'affectation», a-t-elle mentionné. Les 60 commissions scolaires francophones emploient environ 4 000 employés. Après avoir absorbé des compressions de 170 millions $ l'an dernier, les commissions scolaires estiment à 200 millions $ l'effort qui leur sera demandé en 2012-2013. Bien que les services administratifs soient ciblés par ces compressions, il est faux de croire que les services aux élèves seront épargnés, a prévenu Josée Bouchard." Suite de l'article de Régys Caron du Journal de Québec.

Aucun commentaire: