samedi 10 mars 2012

Hausse des droits de scolarité : Charest demeure ferme

"La tension monte entre les étudiants qui s'opposent à la hausse des droits de scolarité et le gouvernement Charest, qui ne donne aucun signe de fléchissement." Suite de l'article de Pierre Saint-Arnaud de la presse canadienne.

Aucun commentaire: