mercredi 14 mars 2012

La création d'un ordre professionnel pour les enseignants n'est pas plus pertinente aujourd'hui qu'il y a 10 ans

"À la suite de la proposition de la Coalition Avenir Québec (CAQ) de François Legault, la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ) exprime son désaccord avec la création d'un ordre professionnel pour les enseignantes et enseignants du Québec. La FSE juge qu'un ordre professionnel ne règlera en rien les problèmes vécus dans les écoles et n'est pas souhaité par le personnel enseignant. «Les enseignantes et enseignants de la FSE se sont prononcés par un référendum tenu en 2004. 94,7% des quelque 54 000 répondantes et répondants s'y étaient opposés. M. Legault semble avoir une idée fixe: faire reposer la réussite des élèves sur les seules épaules des enseignantes et enseignants. Après le salaire et l'évaluation, voilà l'ordre professionnel! Il prétend que la création d'un ordre professionnel peut "donner enfin aux enseignants le statut qu'ils méritent: celui de véritables professionnels de l'éducation". Désolé M. Legault, nous sommes déjà des professionnels de l'éducation, qualifiés et compétents!», déclare Mme Manon Bernard, présidente de la FSE" Suite du communiqué de presse de la FSE-CSQ.

Aucun commentaire: