samedi 31 mars 2012

La CSQ souhaite que le projet de loi sur l'intimidation ne soit pas que des mots

"La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et les présidentes et présidents des fédérations de l'éducation, représentant du personnel enseignant, professionnel et de soutien des secteurs public et privé ont participé à la première journée d'auditions publiques de la commission parlementaire sur le projet de loi n56 visant à lutter contre l'intimidation et la violence à l'école. La CSQ accueille positivement plusieurs recommandations du projet de loi visant à lutter contre l'intimidation et la violence à l'école, mais elle craint qu'il n'atteigne pas les résultats escomptés si certaines modifications ne sont pas apportées. «L'échec du premier plan d'action nous laisse perplexes, car nous savons qu'il a eu peu de répercussions dans les milieux. Nous interpellons les parlementaires de l'Assemblée nationale qui ont l'obligation, par ce projet de loi, de faire en sorte que nos milieux éducatifs soient sains et sécuritaires et que la loi ne soit pas que des mots», ont déclaré les représentantes et les représentants de la CSQ." Suite du communiqué de presse de la CSQ.

Aucun commentaire: