mercredi 14 mars 2012

La gestion des universités soulève des questions

"En créant de nouveaux programmes ou en construisant des pavillons additionnels, les universités quittent leur territoire traditionnel pour étendre leurs tentacules dans de nouvelles régions. Certains y voient une façon de se rapprocher des étudiants pour augmenter le taux de fréquentation dans les universités. D'autres craignent un simple déplacement des clientèles. Chose certaine, la délocalisation des universités est une tendance qui se confirme depuis quelques années. Contestant la hausse des droits de scolarité, qui servira en partie à rehausser le financement des universités, les organisations étudiantes ont dénoncé à maintes reprises le fait que, selon elles, les universités investissent trop dans le béton et pas assez dans l'embauche de professeurs." Suite de l'article de Pascale Breton de La Presse.

Aucun commentaire: