mercredi 7 mars 2012

Marchandisation du savoir

"Penser l'éducation, c'est penser l'avenir. Le débat actuel sur la question des droits de scolarité nous amène à réfléchir à ce que représente l'éducation pour nous qui façonnons le Québec de demain. Il est de notre devoir de penser collectivement cet enjeu fondamental qui oriente notre rapport à la connaissance et au savoir-faire, mais également au monde et aux autres." Suite de la lettre d'opinion de Louis-Simon Corriveau parue dans Le Soleil.

Aucun commentaire: