jeudi 1 mars 2012

Pour la justice sociale, contre la hausse

"À l'instar de milliers de leurs pairs, une majorité des étudiants de l'Université de Montréal inscrits au programme en enseignement au secondaire vient de voter pour la grève. S'il ne m'appartient pas de juger des moyens qu'ils prennent pour faire avancer la cause de l'éducation pour tous, je souscris néanmoins entièrement aux objectifs de la campagne menée par les étudiants contre la hausse des droits de scolarité, et ce, pour des raisons de justice sociale." Suite de la lettre d'opinion de Marc-André Éthier, parue dans Le Devoir.

Aucun commentaire: