samedi 30 juin 2012

Bulletin unique, évaluations diverses

"La fin de l’année scolaire, c’est les vacances, mais ça rime aussi avec bulletin. Le nouveau formulaire uniforme implanté l’automne dernier partout au Québec par le ministère de l’Éducation termine sa première année de mise à l’épreuve. S’il fait le bonheur des parents, c’est loin d’être le cas de tous les enseignants. Bilan. Combinez les attentes des parents pour un bulletin « plus simple », agrémentez-le de pourcentages et de la moyenne du groupe, mettez-y un espace pour les commentaires sur les « forces, défis et progrès » de l’élève et vous obtiendrez le bulletin unique implanté par le ministère de l’Éducation (MELS) à l’automne dernier. Mais loin de faire l’unanimité, ce nouveau formulaire uniforme à la grandeur du Québec est vu comme un boulet par certains profs. « Il alourdit considérablement la tâche », laisse tomber Sylvain Mallette, vice-président à la vie professionnelle à la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), représentant quelque 30 000 profs, surtout à Montréal et Laval." Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais du Devoir.

Aucun commentaire: