samedi 23 juin 2012

Du mandarin à l'école

"De plus en plus de petits Québécois apprennent le mandarin et s'initient à la culture chinoise sur les bancs d'école. Des cours qui connaissent un intérêt grandissant, a constaté La Presse. «Je suis très contente de vous connaître», articule lentement en mandarin l'enseignante Xiangling Jiang pendant que les élèves répètent après elle. Quelques-uns pouffent de rire, s'avouant vaincus devant la prononciation ardue. L'école secondaire Saint-Georges, à Senneville, dans l'Ouest-de-l'Île, est l'une des 11 écoles de la commission scolaire Marguerite-Bourgeoys à offrir des cours de mandarin après les classes." Suite de l'article de Marie Allard de La Presse.

Aucun commentaire: