samedi 23 juin 2012

Dur revers pour les tenants de l’intégration à tout prix

"La place de Joël Potvin, jeune Rimouskois atteint de trisomie, n’était pas en classe ordinaire, mais bien en classe spécialisée, avec d’autres élèves nécessitant des services adaptés. C’est ce qui ressort d’un jugement rendu hier par la Cour d’appel, qui donne raison à la Commission scolaire des Phares et la dispense de payer des indemnités aux parents du jeune garçon aujourd’hui âgé de 17 ans..." Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais du Devoir.

Aucun commentaire: