samedi 30 juin 2012

À la défense de l’université publique

"Les professeurs d’université du Québec et de la France viennent de sceller une alliance autour d’un objectif commun : la défense de l’université publique. C’est ce que la Fé́dé́ration québécoise des professeures et professeurs d’université (FQPPU) et le Syndicat national de l’enseignement supé́rieur en France (SNESUP) ont annoncé hier par voie de communiqué. Parce qu’elles s’inquiètent de l’indépendance de la recherche et de l’influence du secteur privé dans l’éducation, leur alliance leur offrira une tribune commune dans laquelle elles pourront promouvoir la liberté de l’enseignement au sein d’une université « ouverte, collégiale et démocratique », accessible à tous. « On ne crée pas une nouvelle entité, comme un syndicat par exemple. Nous n’avons pas les mêmes effectifs et les mêmes établissements », précise Max Roy, le président de la FQPPU. « Mais cela dit, les questions qui nous préoccupent comme professeurs de ces établissements sont semblables », a-t-il ajouté." Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais du Devoir.

Aucun commentaire: