vendredi 29 juin 2012

Longpré dénonce l’immobilisme

"La présidente sortante de la Fédération québécoise des directions d’établissement d’enseignement reconnaît qu’il y a encore beaucoup à faire pour «ramener les décisions le plus près possible de l’élève» et elle pointe les commissions scolaires pour leur immobilisme. Chantal Longpré a terminé vendredi son mandat de quatre ans comme présidente de la FQDE. Elle se lance en politique aux côtés de François Legault et de la CAQ. L’ex-directrice d’école, qui prône une plus grande autonomie des écoles, croit qu’il reste encore beaucoup de chemin à faire en ce sens. «Il y a eu certaines avancées, mais pas assez claires pour penser qu’actuellement l’autonomie est présente dans les écoles», remarque-elle." Suite de l'article de Nicolas Saillant  du Journal de Québec.

Aucun commentaire: