samedi 23 juin 2012

TBI: un choix douteux

"Sans consultation du milieu scolaire et à la surprise générale, le gouvernement Charest a annoncé lors du discours inaugural de février 2011 qu'il implanterait des tableaux blancs interactifs (TBI) dans toutes les classes du Québec. Ce programme engloutira plus de 240 millions de dollars en cinq ans. Après une campagne de séduction savamment orchestrée avec dons de matériel à différents intervenants du milieu scolaire, Smart Technologies est le choix des deux tiers des commissions scolaires, dont la CSDM. Pourtant, cette technologie manque de souplesse tout en étant l'une des plus dispendieuses sur le marché. Comme le hasard fait bien les choses, un ex-membre du cabinet du premier ministre avait obtenu en février 2011 le mandat de faire du lobbying pour Smart Technologies!" Suite de la lettre d'opinion d'enseignants au secondaire parue dans La Presse.

Aucun commentaire: