jeudi 28 juin 2012

Une rentrée scolaire 2013 qui s'annonce à l'étroit

"L'annonce tardive des agrandissements et des constructions de nouvelles écoles risque de compliquer la rentrée scolaire de 2013. Plusieurs laissent entendre que le retard dans les annonces serait lié au déclenchement imminent des élections. C'est généralement au début du printemps que le ministère de l'Éducation procède aux annonces de subventions pour les écoles. Le mois de juin s'achève et elles se font toujours attendre. «Si aucune annonce n'est faite, le manque de places va se faire sentir pour la rentrée 2013», s'inquiète le président de la commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais, Jocelyn Blondin." Suite de l'article de Pascale Breton de La Presse.

Aucun commentaire: