mercredi 11 juillet 2012

Science : sarraus en colère

"En signant la fin du recensement version longue, le gouvernement de Stephen Harper avait offert un solide avant-goût de son mépris pour les faits, mais on ignorait jusqu’où pouvait mener la destruction de la connaissance dictée par des aléas politico-idéologiques. Désormais, on le sait. Hier, des centaines de scientifiques vêtus du traditionnel sarrau blanc ont quitté l’obscurité du laboratoire pour occuper les rues d’Ottawa, dans une longue marche funèbre. Funèbre, car le bulldozer C-38, adopté en catastrophe malgré son gigantisme en fin de session parlementaire, a été songé et conçu pour écraser les faits, la preuve, la connaissance, cette matière essentielle destinée à informer la population et conduire à des choix politiques éclairés. La science est en deuil." Suite de l'éditorial de Marie-Andrée Chouinard du Devoir.

Aucun commentaire: