jeudi 30 août 2012

Anglais intensif : à chaque école de décider, disent PQ et CAQ

"Le gouvernement Charest est allé trop loin en voulant imposer l'anglais intensif à tous les élèves de sixième année d'ici 2015, jugent le Parti québécois (PQ) et la Coalition avenir Québec (CAQ), qui veulent rectifier le tir. Le Parti québécois dénonce cette «mesure qui a été imposée sans consultation en faisant du mur à mur», selon Sylvain Gaudreault, porte-parole péquiste en matière d'éducation primaire et secondaire. Un gouvernement péquiste mettra un frein à l'anglais intensif, ajoute-t-il: «Il faut stopper l'implantation de cette mesure le temps de remettre sur pied les comités de travail. Il faut revoir l'ensemble de l'enseignement de l'anglais. Est-ce qu'on doit maintenir l'anglais en première année? C'est tout ça qu'il faut tenir en compte.» Le Parti québécois «est très favorable» à l'apprentissage d'une deuxième et d'une troisième langue, «mais ça ne passe pas nécessairement par l'anglais intensif», précise M. Gaudreault." Suite de l'article de Daphnée Dion-Viens du Soleil.

Aucun commentaire: