vendredi 31 août 2012

Paul Gérin-Lajoie s'oppose à l'abolition des commissions scolaires

"Monsieur Paul Gérin-Lajoie, premier titulaire du ministère de l'Éducation du Québec, tient à rendre publique cette lettre ouverte adressée aux électrices et aux électeurs du Québec dans le cadre de la présente campagne électorale. La Coalition Avenir Québec (CAQ) véhicule une idée sans bon sens, simpliste, que son chef n'est pas capable d'expliquer de façon convaincante: l'abolition des commissions scolaires soi-disant pour réaliser d'hypothétiques économies qui seraient retournées aux écoles. Chimère et faux-fuyant! Il n'y aura pas d'économies puisque les commissions scolaires font face actuellement à des coupures budgétaires de 300 M$ et leurs coûts de gestion sont déjà les plus bas dans le secteur public. Mais au-delà de cette valse des millions par centaines qui constitue un argument tout à fait démagogique tenté auparavant par l'Action démocratique, ce qu'il faut surtout retenir, c'est que les commissions scolaires jouent un rôle essentiel, incontournable pour assurer une qualité de services aux élèves et aux parents du Québec, mais surtout pour assurer un partage équitable des ressources humaines et financières à tous les élèves, doués ou en difficulté, de milieu riche ou de milieu moins favorisé, des grands centres comme des villages éloignés." Suite de la lettre de Paul Gérin-Lajoie. Source de la photo.

Aucun commentaire: