jeudi 23 août 2012

Pensionnats : l'avenir est précaire

"L’avenir de nombreux pensionnats au Québec est incertain. La baisse de clientèle est constante depuis quelques années, ce qui entraîne du même coup des pertes financières pour les établissements. La direction de la plus grosse résidence scolaire au Québec, le Collège François-Delaplace, situé à Waterville, reste attentive à cette problématique. «Je suis toujours un peu inquiète pour les résidences scolaires parce que c'est un milieu scolaire intéressant, mais peu connu», a expliqué la directrice de l'établissement Josée Hamel. Le Collège pour filles accueillera cette année 160 pensionnaires, mais on ne prend rien pour acquis. À preuve, la semaine dernière, l'école primaire privée Des Arbrisseaux à Compton annonçait sa fermeture faute d'avoir un nombre d'inscriptions suffisant pour répondre aux exigences des partenaires financiers. Et cette situation n'est pas unique à la région. «Pour les résidences, ça sonne encore une alarme pour nous rappeler qu'effectivement nous devons faire quelque chose pour éviter que ce service-là disparaisse au Québec», a affirmé le président de la Fédération des établissements d'enseignement privés, Jean-Marc Saint-Jacques." Suite de l'article de Emmanuelle Corriveau de l'Agence QMI.

Aucun commentaire: