jeudi 30 août 2012

Pénurie de psychologues dans les écoles du Québec

"Depuis quelques années, les commissions scolaires ont de plus en plus de difficulté à recruter des psychologues, ceux-ci préférant souvent travailler dans une clinique privée. Depuis janvier, la situation est encore pire, car le ministère de la Santé offre des primes de 12% à 15% aux psychologues oeuvrant dans son réseau, alors que ce n’est pas le cas en éducation. L’hiver dernier, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) a réclamé au ministère de l’Éducation, en vain, des primes semblables pour ses 850 psychologues. Coût de l’opération : entre 5 et 10 millions de dollars, selon la présidente de la FCSQ, Josée Bouchard. «J’ai rencontré la ministre de l’Éducation Michelle Courchesne en juin et elle s’est montrée ouverte à analyser la situation», mentionne-t-elle." Suite de l'article de Nathalie Côté du Huffington Post.

Aucun commentaire: