mercredi 29 août 2012

Rentrée scolaire : favoriser la réussite de nos enfants

"Le parcours scolaire devrait-il être un long fleuve tranquille du moment où un élève n’a ni handicaps ni troubles d’apprentissage? On aimerait croire que oui, mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Des enfants sans problèmes précis, mais dont la scolarité est un véritable chemin de croix, il y en a dans toutes les écoles du Québec. « Certains élèves sont plus naturellement motivés par des apprentissages scolaires. D’autres n’ont pas un intérêt aussi poussé pour l’école. Ils peuvent avoir une forme d’intelligence différente », signale Ginette Camirand, psychologue scolaire.Au primaire, les apprentissages se situent au niveau des outils de base comme la lecture, l’écriture et le calcul. Pour certains élèves, poursuit la psychologue, ce n’est pas très stimulant. « Les parents doivent davantage les soutenir, les guider et les outiller, car ils risquent de ne pas s’investir autant à l’école. Certains étudiants vont développer une motivation plus tard dans leur parcours scolaire, parfois au cégep ou même à l’université, parce qu’ils ont des matières qui les stimulent davantage et qui correspondent mieux à leur profil. »" Suite de l'article de Nathalie Côté de Huffington Post Québec.

Aucun commentaire: