dimanche 16 septembre 2012

Anglais intensif en 6e : une mesure illlégale

"Imposer l'enseignement intensif de l'anglais dans les écoles primaires contrevient à la Loi sur l'instruction publique. L'article 86 de la LIP confère aux conseils d'établissements des écoles le pouvoir de déterminer le temps voué à l'enseignement des matières obligatoires. Le ministère de l'Éducation ne peut pas imposer l'ajout de 369 heures au programme d'enseignement de l'anglais, a déjà reconnu l'ex-ministre de l'Éducation Line Beauchamp à l'occasion d'un échange avec le député péquiste Sylvain Gaudreault à l'Assemblée nationale." Suite de l'article de Régys Caron du Journal de Québec.

Aucun commentaire: