jeudi 27 septembre 2012

Annulation des droits de scolarité : Duchesne ne peut préciser les compensations aux universités

"Pierre Duchesne ne peut dire, pour l'instant, si le ministère de l'Enseignement supérieur qu'il dirige remboursera aux universités 75 % du financement perdu par l'annulation de la hausse des droits de scolarité. À son arrivée au Conseil des ministres, mercredi en matinée, le ministre Duchesne a répondu qu'il est ouvert à discuter de la proposition faite, la veille, par le recteur de l'Université Laval. En entrevue au Soleil, Denis Brière a réclamé une compensation couvrant 75% des sommes promises par le précédent gouvernement du libéral Jean Charest, en vertu d'un relèvement des droits d'accès aux études supérieures. Le recteur a évalué cette somme à 6 ou 7 millions $. «Nous sommes à faire les calculs», a indiqué Pierre Duchesne. «Cela fait partie des discussions avec les recteurs» de l'ensemble des établissements universitaires. «Vous comprendrez que je n'ai pas évalué les pourcentages» du dédommagement qui sera arrêté, a-t-il ajouté." Suite de l'article de Michel Corbeil du Soleil.

Aucun commentaire: