mercredi 26 septembre 2012

Élève agressif non sanctionné : Val-des-Cerfs sommée de s'expliquer

"La commission scolaire du Val-des-Cerfs doit expliquer pourquoi un élève agressif n'a toujours pas reçu d'avertissement ou de sanction de la direction de son école. En début d'année scolaire, l'écolier de 10 ans s'est battu, a giflé une camarade et envoyé promener une enseignante. Mais la direction de l'école a refusé de sévir, une décision que le président du Syndicat de l'enseignement de la Haute-Yamaska (SEHY) juge «épouvantable.» «Le professeur (de l'élève) ne sait pas sur quel pied danser, et ça envoie un bien drôle de message aux autres élèves», affirme Éric Bédard, qui a dénoncé la situation au conseil des commissaires de Val-des-Cerfs, hier soir. Son intervention a été reçue avec un silence de glace. «S'il y a un temps où c'est important d'agir, c'est bien en début d'année, précise-t-il en entrevue. Les autres élèves voient ça, ils ne sont pas fous! Si tu veux du trouble dans une classe, c'est comme ça qu'on y arrive. Est-ce que quelqu'un va prendre ses responsabilités?»" Suite de l'article de Pascal Faucher de La Voix de l'Est.

Aucun commentaire: