samedi 29 septembre 2012

Il faut relever le défi de l’intégration

"En 1943, le Québec a adopté le modèle de l’école gratuite et obligatoire, prônant un système démocratique et accessible dans un réseau ouvert à tous les enfants sans distinction. Près de 70 ans après ce virage sociétal, à l’heure où l’école est le passage obligé de l’insertion sociale, l’intégration de tous les élèves demeure une priorité et un défi de taille. «Une école pour tout le monde est au coeur de la philosophie de l’école publique. Tout le monde peut et doit y trouver sa place», clame Martin Lauzon, président du Syndicat de l’enseignement secondaire des Basses-Laurentides. Un avis partagé par Joanne Bertrand, présidente du Syndicat de l’enseignement de la Seigneurie-des-Mille-Îles: «L’école sans discrimination est une priorité.»" Suite de l'article de Assia Kettani du Devoir.

Aucun commentaire: