mardi 4 septembre 2012

Les grands oubliés de la campagne électorale

"Les 34 jours de campagne électorale ont permis de discuter de plusieurs enjeux pour le Québec de demain. Par contre, certains dossiers n'ont pas suscité autant d'intérêt de la part des chefs comme le sport, le Québec dans le monde, l'éducation et les personnes aînées. Le Huffington Post Québec a donné la parole à quatre représentants de ces dossiers. (...) Président de la Fédération autonome de l'enseignement, Pierre St-Germain déplore que l'éducation n'a pas été un sujet réellement débattu. «On a parlé de structure en éducation dans l'optique de faire le ménage. On a aussi parlé qu'au allait aider les élèves en payant mieux les enseignants. Mais l'élève n'a pas été au cœur des préoccupations», dénonce-t-il. Selon Pierre St-Germain, le prochain gouvernement devra apprendre à faire confiance aux enseignants. «Les gens veulent changer les choses en éducation, mais il n'écoute pas les personnes sur le terrain, ceux qui sont dans le milieu», dit-il." Suite de l'article de Caroline D'Astous de Huffington Post Québec.

Aucun commentaire: