vendredi 26 octobre 2012

Aménagement des cours de récréation

"Pour bien des gens, cour d’école primaire rime avec vastes espaces verts et modules de jeux dernier cri. Dans certains cas, les cours sont aménagées à cette image, mais dans plusieurs autres, la réalité est toute autre. Ainsi, certains enfants doivent plutôt se contenter de modestes cours, parfois mal entretenues. Faute de budget, il semble difficile pour bien des écoles d’améliorer l’aménagement de leur cour de récréation. Pelouse clairsemée, asphalte craquelé, peinture défraîchie et modules de jeux désuets font parfois partie du décor de certaines écoles. Par contre, bien que de telles cours soient moins attrayantes, il n’en demeure pas moins qu’elles peuvent être encore fonctionnelles. En revanche, Le Peuple a tenu à savoir si les cours d’écoles primaires de la région respectent les normes et recommandations faites par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) et par l’Association canadienne de normalisation (ACNOR). Afin d’en faire la vérification, une tournée des 32 écoles publiques localisées sur le territoire de la ville de Lévis a été effectuée, entre le 29 septembre et le 20 octobre, par une spécialiste en aménagement paysager. À l’aide d’une grille d’évaluation établie en fonction du document Aménagement et animation de la cour d’école primaire, disponible sur le site web du MELS, la designer paysagiste et agronome Andréanne Ouellet, de l’entreprise Vert-Vous Design, a rendu un verdict sur chacune des cours. État général et entretien du revêtement, présence d’espaces verts, état et diversité des aires et des modules de jeux, sécurité du périmètre et propreté des lieux faisaient, entre autres choses, partie des points observés. Chaque cour a été notée sur une possibilité de 10 points." Suite de l'article de Josée Guillemette du Peuple Lévis et source de la photo.

Aucun commentaire: