lundi 22 octobre 2012

Écoles ciblées sur l'autoroute de la malbouffe

"De nombreux restaurants-minute ouvriront aux abords de la nouvelle autoroute 30, au sud de Montréal. Des écoles secondaires vont se retrouver à côté de ces temples de la malbouffe... peu après avoir dû sortir les frites de leurs cafétérias scolaires. Un paradoxe que dénoncent des enseignants, qui craignent qu'en désengorgeant le réseau routier métropolitain, on engorge les artères des jeunes." Suite de l'article de Marie Allard de La Presse.

"Que toutes les villes du Québec «définissent un environnement alimentaire sain autour des écoles», c'est ce que souhaite «ardemment» Lucie Granger, directrice générale de l'Association pour la santé publique du Québec (ASPQ). Pour y arriver, les municipalités ont à leur disposition plusieurs «règles d'urbanisme juridiquement viables», assure-t-elle." Suite de l'article de Marie Allard de La Presse.

"Un trio incluant un shish-taouk (sandwich au poulet libanais), une poutine et une boisson pour dîner: c'est ce qu'a offert - avec succès - un restaurant de Gatineau situé près d'une école. «La santé publique m'a demandé d'intervenir, dit Jean Lefebvre, vice-président aux affaires gouvernementales du Conseil des chaînes de restaurants du Québec. Mais je ne peux pas faire ça: c'est une décision commerciale du restaurateur.»" Suite de l'article de Marie Allard de La Presse. 

Aucun commentaire: