lundi 22 octobre 2012

Enseignement de la question nationale : le grand malentendu

"Le thème de la souveraineté a-t-il été réellement noyé dans les cours d'histoire enseignés au secondaire tel que l'affirme la nouvelle ministre de l'Éducation, Marie Malavoy? «Pas du tout», répondent en choeur des professeurs. Le Soleil a également fouillé le programme ministériel et des manuels scolaires pour constater que la question nationale y est bien présente." Suite de l'article d'Annie Mathieu du Soleil.

"Auprès des historiens et des didacticiens québécois, la proposition de la nouvelle ministre de l'Éducation, Marie Malavoy, de consacrer davantage de place à la question nationale dans le programme d'histoire et de citoyenneté enseigné au secondaire réjouit ou fait grincer des dents." Suite de l'article d'Annie Mathieu du Soleil.

Aucun commentaire: