samedi 27 octobre 2012

Financement des universités : des chiffres qui ne valent rien!

"Encore une fois, l’ancien recteur de l’Université de Montréal, M. Robert Lacroix, reprend le crachoir pour dénoncer le sous-financement des universités et inciter le gouvernement à appliquer le seul remède auquel il puisse penser, une hausse draconienne des droits de scolarité. Il le fait encore en se basant sur la même étude tendancieuse que la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) avait dénoncée à l’époque dans une note d’information. Comment les recteurs ont-ils triché à l’examen ?" Suite de la lettre d'opinion de Martine Desjardins parue dans Le Devoir.

Aucun commentaire: