mardi 16 octobre 2012

La ministre de l'Éducation s'attaque au décrochage

"Le décrochage scolaire est un véritable fléau, estime la ministre Marie Malavoy. L'un des moyens de l'enrayer est d'ouvrir la maternelle aux enfants de 4 ans dans les quartiers défavorisés. La ministre compte implanter cette mesure progressivement dès la prochaine rentrée. «Il faut regarder la réalité en face. On a un taux de décrochage qui n'a pas de sens», a déclaré la ministre dans une entrevue avec La Presse. L'ancien gouvernement libéral a «donné l'impression que les choses s'amélioraient» en mettant l'accent sur le taux d'obtention du diplôme d'études secondaires ou la qualification des jeunes à 20 ans. Actuellement, un garçon sur trois et une fille sur cinq n'ont pas de diplôme ou de qualification une fois dans la vingtaine." Suite de l'article de Pascale Breton de La Presse.

Aucun commentaire: