mercredi 17 octobre 2012

L'école privée et les nouvelles obligations : entre le doute et l'espoir

"L'annonce de la ministre de l'Éducation de demander à l'école privée de cesser la sélection des élèves selon les performances scolaires sème l'émoi. La mesure vise à éliminer un système scolaire à deux vitesses, celle des performants avec une sécurité financière et celle des autres qui restent derrière. La sélection des élèves s'effectue surtout à l'entrée au secondaire, au moment où l'enfant tente de se bâtir une identité distingue. Maintenant, la sixième année est marquée par cette compétition débridée ou chacun se jauge, s'évalue, en fonction de sa réussite au test de classement. Il y a aussi, un grand nombre de jeunes qui voudraient participer à cette course, mais qui l'évite par peur de l'échec ou faute de moyens financiers suffisant" Suite du billet de Richard Sévigny paru dans La Presse.

Aucun commentaire: