jeudi 11 octobre 2012

Place de l'anglais et de la souveraineté à l'école : Malavoy se défend

"La nouvelle ministre de l'Éducation, Marie Malavoy, estime qu'il faut d'abord faire un bilan de l'expérience d'anglais intensif en sixième année avant de songer l'étendre à toutes les écoles d'ici 2015, comme l'ancien gouvernement avait prévu de le faire. En entrevue à La Presse, Mme Malavoy suggère aussi «que les commissions scolaires ciblent un certain pourcentage de leurs écoles où ce programme pourrait être implanté,mais pas dans 100% des écoles.» Du moins, pas de façon obligatoire d'ici 2015, «ce qui est très bientôt». Au cours de l'année, elle souhaite que les fonctionnaires se penchent sur cette question. «Il me semble qu'on n'a pas une réflexion suffisante quant à l'évaluation de l'impact» de cette mesure, dit-elle. Plusieurs questions demeurent sans réponse à ce jour, notamment l'apprentissage de l'anglais pour les élèves qui ont déjà des difficultés d'adaptation ou d'apprentissage, souligne-t-elle. L'implantation de l'anglais intensif à tous les élèves de sixième année a d'ailleurs suscité beaucoup de critiques." Suite de l'article de Pascale Breton et Paul Journet de La Presse.

Aucun commentaire: