lundi 22 octobre 2012

Raisonner plus sage que soi

"Dans un récent article (16 octobre), Le Devoir nous apprenait que le recteur de l’Université de Montréal, Guy Breton, entendait raisonner le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur quant aux véritables besoins des universités. M. Breton y rappelle un consensus, remontant à l’année 2002-2003, qui incluait les étudiants, du moins la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), le ministère de l’Éducation, par l’intermédiaire de l’ancien ministre Sylvain Simard, et la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québce (CREPUQ). Rappelons qu’il s’agissait du résultat d’un comité rassemblant des représentants de la CREPUQ et du ministère de l’Éducation, comité qui avait pour but d’établir le manque de financement des universités à partir de critères devant obtenir l’aval de tous." Suite de la lettre d'opinion d'Étienne Marcotte parue dans Le Devoir.

Aucun commentaire: