mardi 23 octobre 2012

Sous-financement universitaire : les chiffres sont disponibles, M. le ministre

"Selon ce que rapporte Le Devoir du 20 octobre dernier, le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Pierre Duchesne, demande qu’on lui montre les chiffres prouvant le sous-financement des universités. «Ce n’est pas parce qu’on a répété la chose pendant des années que c’est un fait accompli», affirme-t-il. Je suis un de ceux qui répètent, haut et fort et depuis près de vingt ans, que les universités québécoises sont sous-financées. Et si nous le répétons depuis si longtemps et avec autant de conviction, c’est parce que nous avons des études sérieuses pour appuyer nos dires et une expérience quotidienne de la réalité universitaire pour confirmer les effets néfastes du sous-financement. Le ministre n’a probablement pas eu le temps de se familiariser avec le dossier. Je me permets donc de lui en exposer les tenants et aboutissants." Suite de la lettre d'opinion de Robert Lacroix parue dans Le Devoir.

Aucun commentaire: