mercredi 17 octobre 2012

Subventions aux écoles privées : obstacle pour le PQ

"La «petite révolution» que propose le gouvernement péquiste aux écoles privées subventionnées risque de ne pas avoir lieu. La semaine dernière, la ministre de l'Éducation, Marie Malavoy, a annoncé que pour que ces écoles privées continuent de recevoir leurs subventions, elles devraient cesser de sélectionner leurs élèves. Or, pour ce faire, il faudrait changer la loi sur l'enseignement privé, a constaté La Presse. Et l'opposition libérale et caquiste, qui est majoritaire, s'y oppose. Jointe mardi, la Fédération des établissements d'enseignement privés a indiqué qu'elle n'avait pas encore fouillé la question. À notre demande, sa coordonnatrice Me Sonia Daoust a examiné la loi. «Notre interprétation, c'est qu'il faudrait en effet changer la loi», a-t-elle conclu." Suite de l'article de Paul Journet de La Presse.

Aucun commentaire: