jeudi 11 octobre 2012

Technologie à l’école : les étudiants sont moins enthousiastes que leurs professeurs

"Au-delà des idées reçues. À l’heure où le monde de l’éducation cherche lui aussi à trouver sa place dans les mutations sociales et technologiques en cours, le constat est troublant: les étudiants universitaires du Québec semblent davantage valoriser un mode d’éducation classique, reposant sur des cours magistraux, entre autres, alors que les enseignants penchent massivement pour une plus grande présence des outils technologiques d’apprentissage, de communication ou de socialisation dans les classes. Paradoxalement. C’est en tout cas ce que vient de faire ressortir une vaste étude des perceptions de la technologie en milieu scolaire menée au Québec dans les derniers mois, étude qui souligne au passage que pour ces jeunes, peu importe le canal de diffusion utilisé, l’important serait le contenu et la stimulation intellectuelle qu’il peut induire." Suite de l'article de Fabien Deglise du Devoir.

Aucun commentaire: