lundi 26 novembre 2012

Apple revendique sa place dans les écoles québécoises

"Apple veut se tailler une place dans les écoles du Québec. La multinationale revendique le droit de concurrencer les ordinateurs PC lorsque vient le temps de doter les écoles de matériel informatique. En février 2011, le gouvernement Charest avait annoncé l'achat de tableaux blancs interactifs et d'ordinateurs portables pour toutes les classes du Québec d'ici cinq ans. Coût de la mesure : 240 millions $. Un appel d'offres pour l'achat de 5400 tableaux et ordinateurs portables a été lancé récemment. Seuls les ordinateurs PC sont admissibles puisque les appareils doivent fonctionner avec la plateforme d'exploitations Windows de Microsoft. Or, Apple Canada tente de convaincre le gouvernement de revoir les règles du jeu. Depuis la fin octobre, le fabricant du iPad a embauché un lobbyiste, Martin-Pierre Pelletier, pour plaider sa cause auprès du Centre de services partagés du Québec (CSPQ), qui gère l'appel d'offres. Les commissions scolaires doivent obligatoirement passer par le regroupement d'achats du CSPQ pour avoir accès aux subventions gouvernementales. Le mandat confié au lobbyiste consiste à proposer des modifications «afin de permettre que les ordinateurs portables d'Apple soient éligibles» à l'appel d'offres. M. Pelletier n'a toutefois pas voulu répondre à nos questions, nous référant à Apple. Au moment d'écrire ces lignes, la multinationale n'avait pas retourné nos appels." Suite de l'article de Daphnée Dion-Viens du Soleil.

Aucun commentaire: