vendredi 30 novembre 2012

De grâce, tenez compte aussi de l'opinion de ceux qui embauchent les diplômés

"En tant que représentant et porte-parole des employeurs du Québec, le Conseil du patronat tient à vous faire part de quelques commentaires en réaction aux questions que vous adressez à de nombreux intervenants qui participent cette semaine à la première rencontre de travail préparatoire sur la qualité de l'enseignement supérieur, en vue du Sommet sur l'enseignement supérieur que tiendra le gouvernement du Québec en février 2013." Suite de la lettre d'opinion de Yves-Thomas Dorval, président du Conseil du patronat du Québec, parue dans La Presse.

1 commentaire:

Marc a dit…

Je suis tout à fait d'accord. Si on fait des études supérieures, c'est pour travailler ensuite. Donc, il faut adapter l'enseignement aux exigences des employeurs.