mercredi 28 novembre 2012

École privée... de services

"En ordonnant à une commission scolaire de rembourser l'école privée d'un élève atteint de dyslexie grave, la Cour Suprême vient d'envoyer un message sans équivoque: les services d'éducation spécialisée ne sont pas un luxe. «La raison pour laquelle les enfants ont droit à l'éducation est qu'une démocratie et une économie saines requièrent leur contribution en tant que citoyens instruits. Des services d'éducation spécialisée adéquats ne sont donc pas un luxe dont la société peut se passer», écrit la juge Abella dans une décision rendue vendredi dernier. L'histoire se passe en Colombie-Britannique, mais le principe est valable dans tout le pays." Suite de l'éditorial d'Ariane Khrol de La Presse.

Aucun commentaire: