mardi 20 novembre 2012

France : et maintenant la classe... inversée

"Cela fait trois mois que je fais la grève du tableau", plaisante Pascal Bihoué, professeur du collège Sainte-Marie, à Saint-Brieuc, un établissement privé "comme on en trouve en Bretagne", avec 17 nationalités, des assistants de vie scolaire dans les classes et des élèves provenant de milieux sociaux très hétérogènes. "J'en avais marre de voir les élèves dormir pendant que je grattais au tableau", confie-t-il à Sipa. Ce professeur a donc décidé de tester une nouvelle façon d'enseigner. Les leçons de physique sont étudiées à la maison sur Internet, via des animations et des vidéos postées par le professeur, alors que les heures de classes sont entièrement consacrées aux exercices et travaux pratiques." Suite de l'article de Aurélie Darbouret du Point.

Aucun commentaire: