jeudi 1 novembre 2012

La modulation des droits de scolarité a fait ses preuves

"À peine nous remettions-nous du printemps érable que le ministre Pierre Duchesne, responsable de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie du Québec, annonçait la tenue sous peu de nouveaux états généraux sur l'éducation. En 32 ans de carrière, j'ai eu l'occasion de participer ou d'assister de nombreuses fois à de tels exercices. Ces derniers peuvent être salutaires pour l'avenir de notre système d'éducation, mais uniquement si on arrive à laisser faux compromis et vraies compromissions au vestiaire." Suite de la lettre d'opinion de Jacques Nantel parue dans La Presse.

Aucun commentaire: