jeudi 29 novembre 2012

La qualité de l'enseignement supérieur doit aussi être encadrée, dit la FEUQ

"Il n'y a pas qu'en matière de gestion qu'il faut serrer la vis aux universités, estime la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ). La qualité de l'enseignement devrait aussi être encadrée par un organisme indépendant. Voilà ce que la FEUQ proposera vendredi à Québec, à l'occasion de la première rencontre thématique en vue du Sommet sur l'enseignement supérieur. Les représentants étudiants proposeront la création d'une commission d'évaluation des universités, qui, en plus de scruter la gestion et la gouvernance des établissements, aura le mandat d'évaluer la qualité et d'assurer une meilleure coordination du réseau universitaire. Présentement, c'est la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) qui s'en charge. Une aberration selon la FEUQ, puisque dans ce processus, la CREPUQ est juge et partie." Suite de l'article de Daphnée Dion-Viens du Soleil.

Aucun commentaire: