vendredi 30 novembre 2012

Le manque de professeurs nuit à l'enseignement universitaire

"Le manque de professeurs met en péril la qualité de l'enseignement universitaire, selon la Fédération québécoise des professeurs d'université. Au Québec, le ratio prof-étudiants n'a jamais été aussi élevé. Depuis une quinzaine d'années, le nombre d'étudiants universitaires a considérablement augmenté, mais le nombre de professeurs n'a pas suivi, selon les chiffres présentés ce matin par la Fédération lors de la rencontre thématique sur la qualité de l'enseignement universitaire, qui se déroule à l'Université Laval. Le ratio est désormais de 21,9 étudiants par professeur, alors que la moyenne en 2004 était plutôt de 18,5 au Québec et de 18 dans le reste du pays. «Il s'agit du plus haut taux jamais atteint, affirme Max Roy, président de la Fédération. La situation est intenable et elle aura inévitablement des conséquences.» Ce ratio élevé pourrait être responsable de la faiblesse du taux de diplomation, ajoute-t-il." Suite de l'article de Daphnée Dion-Viens du Soleil.

Aucun commentaire: